24 Fév 2018

Pitigliano: Torciata di San Giuseppe

0 Comment

Au mois de Mars, à Pitigliano, il y a la Torciata di San Giuseppe .

Pitigliano est un bourg d’une beauté bouleversante. En arrivant du côté de Madonna delle Grazie, on se retrouve devant Pitigliano, allongé sur l’énorme roche calcaire, avec les audacieuses arcades de l’aqueduc au premier plan. Pour moi toute excuse est valable pour aller faire un tour à Pitigliano. Je conseille toujours de prendre le temps pour faire une belle promenade dans les proches voies caves étrusques et se promener dans les ruelles du bourg, pour visiter avec sérénité ce petit village. Le quartier du Ghetto est intéressant à visiter avec les différents lieux de cultes à découvrir et à la préparation de la nourriture kasher. D’autant il y avait une grande communauté juive et Pitigliano était surnommé la petite Jérusalem.

 

La Torciata

 

La Torciata di San Giuseppe est un rite du feu, avec lequel Pitigliano salue l’hiver et fête l’arrivée du printemps. Les Torciatori remontent la Via Cava jusqu’à la place à la lumière des torches avec lesquelles ils donneront feux à la grande Invernacciu de paille, qui trône sur la place. Devant les figurants, habillés avec de beaux costumes de l’époque de la renessaince, les tambours se déchaînent : croyez moi, ce sont de fantastiques percussionnistes, très impliquant !

La fête grandit et l’atmosphère se réchauffe dans un Pitigliano tout illuminé. Les braises du feu de l’Invernacciu sont traditionnellement ramenées à la maison comme une sorte d’amulette qui accompagne les prières pour la récolte à venir.

 

Achats

C’est aussi l’occasion parfaite pour acheter des souvenirs à ramener à la maison : Pitigliano regorge d’artisanats de qualité et de magasins pour acheter des produits de ce terres calcaires (les légumineuses poussent très bien ici). Vous y trouverez des produits de charcuteries à base de sanglier, les Sfratti Goym (biscuits de la tradition juive, fourrés de fruits secs en forme de bâton, qui rappelle celui utilisé pour taper aux portes des habitants du ghetto pour les expulser), d’excellents vins et pleins d’autres délicieuses spécialités.

 

Le Maître Manzi

Il me semble juste rappeler le Maître Manzi qui avec un programme télévisé enseignait à lire et à écrire à de nombreux adultes italiens qui n’avaient pas eu la possibilité d’aller à l’école. Lorsque j’étais enfant la télévision se préoccupait de fournir plus de service publique et moins de divertissements. Alberto Manzi a été maire de Pitigliano et a laissé un Musée Archéologique didactique à ciel ouvert dans la vallée.

 

(Pitigliano est a 38 km de la Casetta Tartuchino)

 

[top]
About the Author